juillet 16, 2017 agroecologie_h7431294

La raison aussi primordiale qu’incontournable est : pour préserver l’environnement.

  • A l’inverse de l’agriculture intensive, les techniques de production biologique préservent d’abord la fertilité de la terre.
  • Le maintien  des structures agricoles biologiques dans le milieu rural protège l’éco-système, la flore et la faune.
  • Le mode d élevage des animaux se fait dans des conditions qui contribuent à éviter l’érosion et la pollution des sols..

Manger bio, c’est penser à la qualité de l’eau, de l’air et de la terre pour aujourd’hui et encore plus pour demain.

Manger bio, c’est aussi privilégier : un Commerce Equitable.

Les productions sont achetées à un juste prix, aussi bien sur le territoire français que dans les pays lointains, respectant ainsi le travail  et le savoir faire des producteurs à l’inverse des multinationales de l’agro alimentaire..

Manger c’est soutenir un monde d’échange, de compréhension, de transparence.

Enfin, manger bio, c’est : pour notre santé et pour notre plaisir !

.

  • En suivant les saisons, on déguste des légumes qui sont plus gouteux, qui sont venus à maturité.
  • Ces aliments contiennent plus de micro nutriments aux qualités vivantes, avec une meilleure énergie.

Au final, manger bio, c’est être solidaire du travail des hommes pour respecter le monde et la nature.

C’est aussi se respecter soi même en prenant bien soin de bien se nourrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *